Libre opinion de Goldman-Pipeau sur Ericsson :

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

Les prévisions n'engagent que ceux qui les lisent ....

Les analystes financiers continuent à nous faire rire ...jaune . Parceque leurs petits topos rédigés vite fait avant de partir en congé pour dépenser leur bonus 2007 et ... 2009 (1) ont une influence sur les cours de bourse  et par voie de conséquence sur l'emploi.

Or donc sur le rachat des activités CDMA/LTE de Nortel on aura tout lu et son contraire avant que Ericsson ne rafle la mise :
  •  Que celui entre Ericsson et NokiaSiemensNetwork qui ne rachetait pas les décombres fumantes vendues à  la découpe de NORTEL en CDMA était mort.
  • Que le rachat de ces morceaux par Ericsson sonnait le glas pour ALCALTEL-LUCENT
  • Par exemple les rigolos d'analystes de la Royal Bank of Scotland ( vous savez la banque nationalisée au royaume uni ;-) ) ont pondu à 1 JOUR d'intervalle les mirifiques conseils suivant :
  • vendez ALU objectif de cours de 1 euro
  • suivi de vendez toujours mais objectif 1,5 euro le lendemain !!
  • on attend le prochain émis avec la même rigueur de commissaire aux comptes
  • Les mêmes guignols qui s'interrogent grandement sur la vitesse à laquelle ALU doit amortir le goodwill résultant de la dépréciation de ses actifs CDMA leur trouvent des vertus magiques aux actifs CDMA quand ils sont rachetés par Ericsson ..
  • Allez y comprendre quelque chose.
  • Les petits filous qui vendent des morceaux de Nortel  depuis 2006 en savent long sur le pouvoir des mots clés . La c'est le "LTE" tatata . Ainsi les équipes de Nortel Canada récelrait la silver bullet technique dans le domaine. Il suffit de se rappeller comment les mêmes Norteliens expliquait sans rire qu'ils allaient poursuivre dans le WIMAX et la 4G aprés avoir vendu leur 3G pour juger de l'exactitude de l'info. On a même lu le GSM comme partie intégrante du deal ( les salariés de Chateaufort apprécieront ..) .
Ericsson vient d'acheter un FONDS DE COMMERCE , des PARTS DE MARCHE , il les a payé 1,13 Milliards de dollars. C'est beaucoup plus que l'offre de NSN qui a en croire tout le monde y jouait sa survie. Alors ? alors Ericsson aurait voulu tuer NSN . Oui bon et ALU dans tout ca .

Eh bien nous soutenons que c'est la une excellente nouvelle pour ALCATEL-LUCENT toutes choses égales par ailleurs. Il n'y a de place que pour DEUX équipementiers non chinois aux US et dans l'Alena. Et forcément de la place pour deux , les opérateurs ne voulant pas se ficeler avec l'un ou l'autre.
Une des beautés de la chose est le PRIX et le MOMENT ou Ericsson a acheté ce fonds de commerce, payer 1, 13 Milliards de dollars et reprendre 2500 salariés canadiens juste avant un Q3 qui ne verra pas encore le retournement de tendance baissière en CA c'est lourd à porter. D'autant que la joint venture de terminaux mobile avec Sony va elle aussi devoir être restructuré.

Et surtout ce n'est pas ALCATEL-LUCENT qui a racheté !  ouf !

C'est une opinion personelle mais elle vaut bien celle de ces merveilleux nostradamus-nostrabonus : Ericsson va payer cher cette acquisition dans l'année qui vient.

Ceci étant entre Ericsson , ALCATEL-LUCENT et NSN il y a de la place pour deux mais seulement pour deux.

Maintenant pour le cours faites vos jeux ! Le casino et ses croupiers vous attendent avec impatience.

( 1 ) en 2008 ils ont fait un petit régime histoire de faire pénitence avant de choper les subventions.



Publié dans Libre expression

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
X
Hum, oui, peut etre. Assez d'accord en ce qui concerne les Analystes qui ne savent pas de quoi ils parlent.<br /> <br /> Mais, concernant Ericsson, n'oublions pas que les depenses de R&D dans cette industrie ca ne represente que dans les 13% (max peut etre 16%) du chiffre d'affaires, que essentiellement ce qui etait interessant dans LTE/CDMA Nortel c'etait cette R&D (des commerciaux ils en avaient deja) ainsi que les contrats existants... <br /> <br /> Comment dire - size matters, et si tout ca permet a Ericsson de devenir tres nettement numero 1, les potentielles pertes de court terme (que Ericsson peut se permettre d'absorber sans probleme) se paieront sur le long terme. Personellement, j'aurais quand meme plus confiance dans une entreprise qui a une strategie de long terme... a chaqun de voir.
Répondre
I
<br /> Bonsoir ,<br /> <br /> Cet article n'avait pas pour but de dire que Ericsson était condamné a court terme - même si son auteur pense que Ericsson a surpayé à 1,13 Md$ le fonds de commerce réel pour des raison de<br /> rétraction dumarché sur 2009-2010 - . Principalement il veut amener tout le monde a réflchir au-dela de la panique orchestré par les analystes financiers de plus en plus incompétents au fur et a<br /> mesure que l'on se rapproche de la réalité du business par rapport au xtechnologie et aux marché et que l'on s'éloigne de la spéculation.<br /> <br /> Demain Goldman-pipeau reveindra sur ce rebondissement que constitue la réaction de la chambre de commerce canadienne et les gesticulations de RIM.<br /> <br /> disons tout de suite que nos amis de l'Ontario ou de Waterloo ne nous convainquent pas vraiment .  Y a pas de place pour 3 équipementiers occidentaux Télécom , et les acteurs de niche qu'ils<br /> soitn équipementiers de spécialité ou boite de brevet vont disparaitre.<br /> <br /> <br />